Vendredi 30 novembre 2018

« Si vous ne croyez pas, vous ne subsisterez pas ! » (9b) (Esaïe 7,1-9)


Lire le texte

La douche écossaise est un peu déréglée et donne cette fois de l’eau tiède. Prenons une carte des douze tribus et tentons d’imaginer la situation : d’un côté, les tribus de Juda et de Benjamin, et de l’autre, les dix autres tribus qui se sont pour la circonstance alliées à la Syrie. Le combat est très inégal et semble perdu d’avance ; il y a vraiment de quoi trembler (v. 2) ! Mais ce n’est pas ainsi que Dieu en a décidé. Et Esaïe, qui a parfois la dent dure, sait se faire aujourd’hui rassurant. Il dit au roi : « Sois tranquille… que ton cœur ne s’alarme pas (v. 4), la Syrie médite du mal contre toi (v. 5). Ainsi parle le Seigneur : cela n’arrivera pas, cela n’aura pas lieu » (v. 7). Courageusement, le prophète sait prendre le contrepied de l’opinion dominante. Et dire ce que personne n’attend, au risque de passer pour un rêveur et un illuminé ! Parce que nous servons un Dieu exigeant, nous avons tendance à beaucoup exiger des autres et de nous-mêmes. Rappelons-nous qu’il y a des temps où il faut aussi savoir nous faire les porte-parole d’un message qui rassure, encourage, fortifie.

Michel Fallas

Prière: O notre Dieu, poussés par notre zèle et ta sainteté, il nous arrive bien souvent d’être l’Esaïe de la douche froide. Permets-nous d’être aussi celui de la tiède et de la chaude.  

Référence biblique : Esaïe 7, 1 - 9

Commentaire du 01.12.2018
Commentaire du 29.11.2018