Jeudi 1 octobre 2020

Je connais un homme en Christ (2 Corinthiens 12,1-10)


Lire le texte

L’apôtre Paul le suppliait, son Christ, de le libérer de cette fameuse écharde dans sa chair envoyée, écrit-il, par un ange de Satan! «Ma grâce te suffit, m’a dit le Seigneur, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse» (9). Le Seigneur ne délivre donc pas comme nous le pensons, mais en donnant du sens. Orgueil de l’ego, puissance de l’argent, force des lois, autorité des dirigeants, toutes ces choses puissantes de ce siècle, le Seigneur les questionne pour convertir notre regard, notre intelligence, notre cœur (Rm 12,2). L’apôtre Paul, cet «homme en Christ» (lui-même!), se sent donc guetté par l’orgueil, vulnérable quêteur d’autorité sur les siens. Or, c’est le Christ seul qui peut agir avec puissance en lui, tout apôtre qu’il est. Je connais un couple pastoral en Christ. Leur vocation: lire et partager les passages les plus difficiles de la Bible, avec les plus exclus de la société, dans les lieux les plus rudes du monde. Criminels en prison américaine, migrants aux frontières mexicaines, clandestins en survie, estropiés par addictions, misère, racisme, guerre. Véritable écharde dans la chair du monde que cette foule de parias! Mais justement, ce sont des personnes, et si faibles et fragiles, que la puissance d’un Seigneur Christ, d’un Dieu d’amour vient restaurer et sauver.

Isabelle Juillard Dumoulin

Prière: Aujourd’hui, un virus a dévasté notre monde et notre manière de vivre en puissance. Que ta Parole s’accomplisse, Seigneur, au cœur de nos désastres.  

Référence biblique : 2 Corinthiens 12, 1 - 10

Commentaire du 02.10.2020
Commentaire du 30.09.2020